Responsabilités professionnelles

Le 06/01/2015
A la une

Pas de mission, pas de devoir de conseil

La Cour de cassation juge qu'un expert-comptable n'est pas tenu d'un devoir de conseil en matière fiscale dès lors qu'aucune mission ne lui a été confiée. Sa participation à la cession de fonds de commerce en tant que séquestre ne suffit pas.

Réagir (1 commentaires)
Le 30/12/2014
A la une (brève)

Nouvelle enquête sur PwC au Royaume-Uni

Le 24/12/2014
A la une (brève)

Grant Thornton mis en cause aux Etats-Unis

Le 26/11/2014
A la une

Choix d'imposition : quand un expert-comptable manque à son devoir de conseil

Un cabinet est condamné en appel pour ne pas avoir attiré l'attention de son client sur les conséquences fiscales et juridiques d'une option d'imposition, ni vérifié dans les statuts de la société cliente quel régime fiscal avait été initialement choisi.

Le 13/11/2014
A la une

Un cabinet condamné pour défaut d'information sur une affiliation retraite

Une cour d'appel juge un cabinet d'expertise comptable responsable de ne pas avoir attiré l'attention d'une société cliente sur l'absence de prise en compte de l'affiliation de son dirigeant au régime de retraite obligatoire, en raison de cotisations non appelées et non payées.

Le 03/11/2014
A la une

Un litige d'honoraires ne peut justifier un refus de certification

Un commissaire aux comptes est condamné en appel pour abus dans l'exercice de sa mission car il s'est "obstiné" à refuser de certifier les comptes de la société cliente au seul motif d'un litige relatif au paiement d'honoraires. Il est également jugé fautif d'avoir dénoncé, à tort, l'entité auprès du procureur de la République.

Le 24/09/2014
A la une

Erreur de déclaration de TVA : un expert-comptable jugé non responsable

Une cour d'appel exonère un cabinet comptable de sa responsabilité vis-à-vis de son client malgré un conseil erroné dans le choix du fait générateur de la TVA. La faute est établie mais les intérêts et pénalités de retard, que l'entreprise veut mettre à la charge du professionnel du chiffre, ne constituent pas un préjudice indemnisable.

Le 18/09/2014
A la une

Quand un expert-comptable manque à son devoir de conseil d'adhérer à un CGA

La Cour de cassation juge qu'un expert-comptable doit informer personnellement son client, notamment, des avantages fiscaux accordés en contrepartie de l'adhésion à un centre de gestion agréé (CGA). Peu importe que le client ait reçu un guide de l'administration comportant les renseignements nécessaires en la matière. L'arrêt d'appel est annulé.

Le 04/09/2014
A la une (brève)

Mazars écope d'une amende

Le 29/08/2014
A la une (brève)

Une activité de PwC suspendue 24 mois